Photo: Vidar Ruud / NTB

Un scénario révisé montre que l’Institut national de la santé publique (FHI) présenté ralentira quelque peu le rythme de la vaccination vendredi. Il y aura des retards de vaccination pour plusieurs groupes.

Selon le scénario de vaccination le plus récent de la FHI, le délai pour toute personne âgée de 75 à 84 ans pour recevoir la première dose du vaccin est avancé de deux semaines jusqu’au début du mois, mars-avril.

Dans le même temps, les personnes âgées de 65 à 75 ans et celles à haut risque de plus de 18 ans devront attendre un peu plus d’un mois de plus avant que tout le monde puisse recevoir la première dose.

Les professionnels de la santé s’attendent désormais à ce que chacun puisse recevoir la première dose début juin.

La pause de vaccination de deux semaines pour les vaccins AstraZeneca aurait un petit impact sur les progrès du processus, selon la FHI.