La police a décidé d’ouvrir une enquête sur le rassemblement d’anniversaire du Premier ministre Erna Solberg à Geilo en raison d’une possible violation de la réglementation corona.

“L’enquête clarifiera ce qui s’est réellement passé et si cela peut être une violation des réglementations locales ou centrales”, a déclaré le district de police du sud-est dans un communiqué de presse.

L’autorité de poursuite évaluera ensuite s’il existe des motifs pour d’autres mesures juridiques.

Contexte de l’affaire

Selon Norwegian Broadcasting (NRK), la famille de Solberg s’est réunie deux soirs de suite et plus de dix personnes ont dîné ensemble. Un soir, tout le monde était en train de manger – sauf la première ministre elle-même, elle avait des problèmes oculaires.

Selon les règles nationales de contrôle des infections, de nombreuses personnes n’auraient pas pu se rassembler lors d’un événement privé dans un restaurant en février.

Le lendemain de la visite du restaurant, la famille élargie de 14 personnes s’est réunie, dont Erna Solberg, dans un appartement où ils ont mangé des sushis.

Solberg s’excuse

Le premier ministre a présenté ses excuses pour la situation jeudi soir.

«Moi qui informe le peuple norvégien des règles de lutte contre les infections chaque jour, j’aurais dû mieux connaître les règles.

“Mais la vérité est que je n’ai pas suffisamment vérifié les règles, et donc je n’ai pas réalisé que lorsqu’une famille sort ensemble, et qu’il y a plus de dix personnes, c’est en fait considéré comme un événement”, a déclaré Solberg.

«Rétrospectivement, après que NRK m’a posé la question de savoir s’il ne s’agissait pas d’un événement, nous avons compris que c’était une violation de la réglementation. Je veux juste m’excuser pour cela », a déclaré Solberg.

Professeur: C’est une violation

Le professeur de droit Hans Fredrik Marthinussen a déclaré à NRK qu’il pensait qu’il s’agissait d’une violation claire et incontestable de l’article 13 du règlement corona, qui définit ce que les autorités considèrent comme un événement:

«Un événement, au sens de ce règlement, signifie ce qui suit: les rassemblements dans un lieu public ou dans des locaux et des espaces extérieurs loués ou prêtés, y compris les hôtels, les maisons paroissiales, les salles de réunion, les salles de conférence et les salles.»

«Je crois qu’un appartement loué, sans aucun doute, relève de cette définition. Solberg pense-t-il peut-être que quelqu’un qui loue une maison ou un appartement et invite 100 personnes ne fait que violer les recommandations? » Demanda Marthinussen.