Au total, 63% des Norvégiens resteront chez eux pendant les vacances de Pâques, tandis que 29% ne passeront pas Pâques à la maison. Beaucoup ne sont toujours pas sûrs de leurs projets, selon l’enquête sur les moniteurs corona d’Opinion.

La proportion de ceux qui passeront Pâques chez eux a augmenté en mars. Cependant, le nombre est toujours inférieur au niveau de l’année dernière, selon l’enquête.

En 2020, pas moins de neuf Norvégiens sur dix ont déclaré qu’ils passeraient Pâques chez eux.

«Pour certains, Pâques bat déjà son plein. Certains sont dans la cabine, tandis que plusieurs sont assis sur le canapé à la maison », a noté la conseillère principale Nora Clausen dans Opinion.

Elle a souligné que trois répondants sur dix ne sont toujours pas certains de leurs projets pour Pâques.

Règles déroutantes

Cela peut être lié au fait que de nombreuses personnes trouvent les règles et les directives corona déroutantes. Aujourd’hui, quatre personnes sur dix disent avoir du mal à savoir si elles suivent les directives qui leur sont applicables à tout moment.

En moyenne, la part a été de 36%, soit 3% de plus qu’en mars de l’année dernière.

« Il est un peu étrange qu’une année entière de pandémie et de mesures nous ait rendus plus incertains sur les réglementations … Nous sommes plus incertains maintenant que lorsque la Norvège a fermé ses portes avec les mesures les plus intrusives en temps de paix », a déclaré Clausen.

Au total, 6 300 Norvégiens ont été interrogés sur leurs projets de Pâques cette année et l’année dernière, et 63 000 personnes ont été interrogées sur leur point de vue sur les mesures corona.