La police norvégienne abandonne une affaire de violation des règles corona en raison d'un manque de preuves - 5
Photo: Terje Bendiksby / NTB

Au total, 14 hommes ont été signalés pour avoir enfreint les règles de contrôle des infections à la fin du mois de mars après s’être rassemblés dans une pièce. L’affaire a maintenant été abandonnée en raison du manque de preuves.

En mars, la police a retrouvé les hommes rassemblés dans un club de loisirs turc, et ils ont été dénoncés pour avoir enfreint les règles de contrôle des infections.

Mais la police n’a pas réussi à découvrir qui était l’organisateur.

«Il est alors douteux que cette réglementation nationale puisse fournir une base pénale à ceux qui participent», a déclaré l’avocate de la police Eva Skau au journal Drammens Tidende.

La réglementation stipule qu ‘«il n’est pas permis d’organiser ou de participer à des rassemblements privés avec plus de dix personnes présentes en même temps». Il n’était pas certain que les hommes aient été rassemblés dans un tel rassemblement privé, selon la police.