Bergen ne nommera plus les rues ou les places d'après les hommes - 3
Photo: Gorm Kallestad / NTB

Environ neuf rues sur dix de Bergen portent le nom d’hommes. La semaine prochaine, le conseil municipal décidera qu’aucune nouvelle rue, place ou installation municipale n’aura de nom masculin.

«C’est très important car il y a un déséquilibre extrême aujourd’hui», a déclaré Katrine Nødtvedt (OMD) au journal Bergens Tidende, qui a évoqué le cas pour la première fois mercredi.

L’arrêt devrait être en vigueur jusqu’à ce que l’équilibre entre les sexes soit équilibré.

Selon le conseiller, environ neuf rues sur dix nommées Bergen portent le nom d’hommes.

« Important »

«Pour que les filles et les garçons puissent avoir les mêmes rêves et avoir le sentiment de pouvoir réaliser les mêmes (choses), c’est important», a déclaré Nødtvedt.

Elle a déclaré au journal Dagbladet qu’il y avait un grand soutien politique en faveur de cette décision. L’affaire n’a pas besoin d’être examinée par le conseil municipal.

Le conseil municipal de Bergen se compose du Parti travailliste (AP), du Parti vert (OMD), du Parti libéral (V) et des chrétiens-démocrates (KrF).