AstraZeneca pense qu'il n'est pas nécessaire d'envoyer des vaccins à l'UE depuis toutes ses usines - 3
Photo: Stian Lysberg Solum / NTB

AstraZeneca n’est pas obligée de livrer des vaccins à l’UE depuis toutes ses usines, a déclaré la société lorsque le traitement du procès de l’UE a commencé devant le tribunal de Bruxelles.

L’UE a poursuivi la société car elle pense qu’AstraZeneca n’a pas rempli ses obligations au titre des contrats de vaccin COVID-19. Entre autres choses, le projet de l’entreprise de livrer les doses de vaccin à temps est décrit comme insuffisant.

L’un des arguments que le géant pharmaceutique a utilisé pour se défendre lorsque le procès a commencé mercredi est qu’il n’est pas indiqué dans le contrat que les vaccins doivent être envoyés depuis toutes les usines d’AstraZeneca, écrit Reuters.

Le litige concerne notamment les installations britanniques de la société. Les vaccins produits là-bas ont été principalement utilisés au Royaume-Uni, qui a fait beaucoup plus de progrès que l’UE en matière de vaccination.

Lors de la première audience, le tribunal de Bruxelles a décidé de tenir deux autres sessions le 26 mai. Une décision est attendue dans quelques semaines, selon Reuters.