Le programme de soutien norvégien pour les carburants alternatifs reçoit le soutien de l'ESA - 3
Photo: Ole Berg-Rusten / NTB

L’Autorité de surveillance AELE (ESA) a donné son feu vert à un régime de soutien norvégien qui vise à contribuer aux investissements dans les infrastructures pour les carburants alternatifs.

Le programme vise à aider les entreprises qui souhaitent faciliter le ravitaillement de leurs propres véhicules et machines à émissions faibles et nulles.

La réduction des émissions dans le secteur des transports est un élément crucial de la stratégie de la Norvège visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à respecter ses obligations au titre de l’accord de Paris, a souligné l’ESA dans un communiqué de presse.

L’Autorité a également noté que la Norvège soutenait le plan environnemental vert de l’UE, qui exige une réduction de 90% des émissions des transports pour atteindre la neutralité climatique d’ici 2050.

L’ESA surveille le respect des règles de l’Espace économique européen (EEE) en Islande, au Liechtenstein et en Norvège, ce qui leur permet de participer au marché intérieur européen.