Photo: Gorm Kallestad / NTB

Les femmes enceintes qui n’appartiennent à aucun des groupes à risque peuvent désormais recevoir le vaccin contre le coronavirus après consultation d’un médecin.

«Les femmes enceintes ont un risque d’hospitalisation légèrement plus élevé si elles reçoivent le COVID-19 que les femmes qui ne sont pas enceintes, même sans conditions de risque sous-jacentes.

«Par conséquent, nous voulons ouvrir davantage à toutes les femmes enceintes la possibilité d’envisager la vaccination en consultation avec un médecin», a déclaré Helena Niemi Eide de l’Institut national de la santé publique (FHI).

De nouvelles études montrent que la vaccination est sans danger pour les femmes enceintes, un communiqué de presse des notes de la FHI.

La vaccination n’a jusqu’à présent été envisagée que pour les femmes enceintes souffrant de problèmes de santé sous-jacents qui augmentent le risque d’une évolution grave du COVID-19.