Photo: Jon Olav Nesvold / NTB

L’Institut national de la santé publique (FHI) souhaite organiser trois concerts tests avec jusqu’à 5 000 spectateurs par concert. Ils espèrent effectuer les concerts en juin.

«Nous voulons une réponse définitive quant à savoir si l’infection testant le public avant d’entrer dans le concert permet d’aller à un concert aussi en toute sécurité que d’être à la maison et de regarder la télévision», a déclaré le chef du groupe de recherche à la FHI Atle Fretheim. Radiodiffusion norvégienne (NRK).

Le souhait de la FHI est de recruter 30 000 spectateurs, mais seule la moitié du groupe test peut aller à un concert. L’autre moitié doit vivre normalement.

Les deux groupes seront testés avant et après le concert, ce qui permettra de comparer combien ont été infectés dans les deux groupes – et ainsi obtenir une réponse pour savoir si le concert a donné un risque accru d’infection.

La FHI prévoit que les concerts se tiendront à l’intérieur, sans masque facial, à Oslo. La proposition a été envoyée aux autorités sanitaires, où elle est actuellement en cours de traitement.

Le ministre de la Culture Abid Raja (V) n’a pas voulu commenter la question.

Le ministère de la Culture a invité les organisateurs de concerts norvégiens et un certain nombre d’autres acteurs du secteur culturel à une réunion jeudi pour discuter du plan de réouverture du gouvernement, écrit le journal Dagsavisen.