National Board of Health: Corona est devenue la troisième cause de décès la plus fréquente en Suède - 3
Photo: Jil Yngland / NTB

Le coronavirus était la troisième cause de décès la plus fréquente après les maladies cardiovasculaires et le cancer en Suède l’année dernière, selon les statistiques préliminaires sur les causes de décès.

«Au total, 9 504 personnes sont décédées avec le COVID-19 comme cause sous-jacente en 2020», a déclaré le chef du département du Conseil national de la santé et du bien-être social Mona Heurgren lors d’une conférence de presse vendredi.

Heurgren a également fait référence à des statistiques pour 100 000 habitants, quelle que soit la cause du décès.

«Cela montre clairement que la Suède a eu plus de décès que la normale à plusieurs reprises en 2020, en avril et en décembre. Dans les autres mois, la Suède a eu une mortalité plus faible », a-t-elle déclaré.

De plus, 945 personnes pour 100 000 habitants sont décédées l’année dernière. C’est plus qu’en 2019, mais à peu près le même nombre que dans les années qui remontent à 2015, écrit le journal Aftonbladet.

Les statistiques préliminaires montrent que la Suède a un taux de mortalité plus élevé que le reste de la région nordique.

«Quelles que soient les sources que nous examinons, la Suède a un taux de surmortalité en 2020 supérieur à celui de nos pays voisins. Mais la Suède a des taux de mortalité inférieurs à ceux de la plupart des autres pays européens », a-t-elle déclaré.