Le Parti du progrès norvégien a perdu la moitié de son soutien à Oslo depuis les dernières élections parlementaires, selon un nouveau sondage - 3

Selon un nouveau sondage, le Parti du progrès (FRP) a 4,7% du soutien des électeurs à Oslo. C’est moins de la moitié du soutien qu’il a obtenu lors des élections législatives de 2017.

L’enquête a été menée par Opinion pour FriFagbevegelse, Dagsavisen et Avisenes Nyhetsbyrå (ANB). La baisse de FRP s’élève à 4,8%.

Le premier candidat de FRP à Oslo, Christian Tybring-Gjedde, dit qu’il ne prend pas l’enquête très au sérieux.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Nous (note: le soutien du parti) avons été mesurés à 9,2% à Nettavisen il y a quelques semaines à peine, alors je prends ce chiffre avec une pincée de sel », a-t-il déclaré au journal Dagsavisen.

Découvrez les Aurores Boréales

Pour les autres partis, le soutien est le suivant, avec des changements par rapport à l’élection de 2017 inclus: les conservateurs (H) 27,4% (+ 1,0%), le Parti travailliste (AP) 24,8% (-3,6%), la gauche socialiste (SV) 14,7% (+ 5,4%), le Parti vert (OMD) 7,5% (+ 1,5%), le Parti rouge 7,2% (+0,9), le Parti du centre (SP) 5,3% (+ 3,2%), le Parti Parti libéral (V) 5,1% (-3,3%), les chrétiens-démocrates (KRF) 2,3% (+ 0,2%) et autres 0,9%.

Un total de 603 personnes ont participé à l’enquête, menée entre le 3 mai et le 5 mai. Au total, 73,7% des participants ont déclaré leur préférence de parti. La marge d’erreur se situe entre 1,7% et 4 $ et, comme d’habitude, elle est la plus importante pour les plus grands partis.