Israël et Palestine: la Norvège condamne toutes les attaques contre des civils - 3

«Je suis profondément préoccupé par l’escalade dramatique du conflit à Gaza et autour de Gaza et par le nombre élevé de roquettes tirées vers Tel Aviv», a déclaré mardi le ministre norvégien des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

«Nous condamnons toutes les attaques contre des civils. J’exhorte toutes les parties à prendre des mesures pour désamorcer la situation avant que davantage de vies civiles ne soient perdues. Israël a le droit de se défendre, mais je souligne la demande de proportionnalité.

«La Norvège poursuit le travail au sein du Conseil de sécurité de l’ONU pour convoquer une nouvelle réunion de toute urgence», a noté Eriksen Søreide.

Découvrez un magnifique Fjord

Pas d’accord sur Israël et la Palestine au Conseil de sécurité

Mercredi, le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas réussi à parvenir à un accord sur une déclaration sur Israël et la Palestine. La Norvège et les pays européens se sont déclarés très préoccupés par la situation. Une déclaration de la Norvège, de l’Estonie, de la France, de l’Irlande et du Royaume-Uni a déclaré que le grand nombre de morts parmi les civils était alarmant.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Israël a le droit de se défendre, mais doit assumer la responsabilité de ne pas affecter la population civile», ont déclaré la Norvège et les autres pays.

«Les dirigeants de tous bords devraient faire preuve de responsabilité et tout faire pour calmer la situation», a-t-il déclaré.

Le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix, le diplomate norvégien Tor Wennesland, a mis en garde contre une guerre à grande échelle.

«Il existe un risque de spirale de violence», a déclaré Wennesland.

Selon des diplomates, les États-Unis ont bloqué un accord lors de la réunion de crise de mercredi au Conseil de sécurité. Les États-Unis ont également mis un terme à une proposition norvégienne au Conseil de sécurité lundi pour une déclaration sur le conflit.