La Norvège envisage de faire don de ses vaccins AstraZeneca à d'autres pays - 3

Mercredi, le gouvernement norvégien a décidé de suivre la recommandation de l’Institut norvégien de santé publique (FHI) et du comité Vorland et de retirer le vaccin AstraZeneca du programme de vaccination norvégien.

Le vaccin Janssen sera stocké pendant que le gouvernement norvégien réfléchira à la manière de proposer ce vaccin sur une base volontaire.

Le déploiement du vaccin AstraZeneca a été suspendu le 11 mars 2021, à la suite de rapports d’effets secondaires rares mais graves.

Découvrez un magnifique Fjord

Le vaccin Janssen est également un vaccin à vecteur viral comme le vaccin AstraZeneca, et il peut avoir les mêmes effets secondaires. À l’heure actuelle, le vaccin Janssen n’a pas été déployé en Norvège.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

La FHI a recommandé que les vaccins AstraZeneca et Janssen soient retirés du programme de vaccination norvégien. Le gouvernement norvégien a demandé à un comité d’experts dirigé par Lars Vorland de procéder à une évaluation complète de leur utilisation avant de décider d’utiliser ou non ces vaccins en Norvège.

Recommandation d’experts

Le groupe d’experts a déconseillé l’utilisation des vaccins AstraZeneca et Janssen dans le programme de vaccination en raison du risque d’effets secondaires rares mais graves.

Cette recommandation doit être considérée à la lumière du faible taux d’infection en Norvège et d’un bon accès à d’autres vaccins.

«Le gouvernement norvégien a décidé de ne pas utiliser le vaccin AstraZeneca en Norvège, même pas sur une base volontaire. Les effets secondaires rares mais graves que nous avons observés en Norvège indiquent que les risques ne l’emportent pas sur les avantages.

«Cela est d’autant plus vrai que nous nous attendons à un nombre considérablement plus élevé de vaccins à ARNm à l’avenir, et que l’intervalle entre la première et la deuxième dose du vaccin a été prolongé, de sorte que davantage de personnes seront vaccinées plus rapidement», Ministre de la Santé et Care Services, a déclaré Bent Høie.

Don de vaccins AstraZeneca

L’accord de l’UE avec AstraZeneca et Janssen permet le don de vaccins à d’autres pays. Une option est que les doses attribuées à la Norvège soient renvoyées à l’UE, a indiqué le ministère norvégien de la Santé dans un communiqué de presse.

Une autre option consiste à transmettre les doses de vaccin à d’autres pays par le biais de l’alliance du vaccin Covax. Le gouvernement norvégien commence maintenant à trouver une solution pratique à ce problème.

«Nous le faisons en collaboration avec le Conseil de l’Europe et les pays de l’UE couverts par l’accord AstraZeneca. Le vaccin AstraZeneca a été approuvé par l’Agence européenne des médicaments et l’Agence norvégienne des médicaments.

«Il s’agit d’un vaccin efficace qui a été utilisé dans de nombreux autres pays, et nous veillerons donc à ce que les doses de la Norvège puissent être utilisées dans d’autres pays avec une situation d’infection plus grave qu’ici en Norvège», a déclaré Høie.

La Norvège a, entre autres, prêté des doses à la Suède et à l’Islande tandis que l’utilisation du vaccin a été suspendue dans le pays.