Une ONG norvégienne demande la fin de "l'occupation israélienne" - 3

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), une ONG humanitaire, se félicite du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas mais ne pense pas que la paix durera.

«Maintenant que les armes ont finalement été déposées, ne commettons pas l’erreur de considérer ce calme comme une normalité», a déclaré le Secrétaire général Jan Egeland.

«Il n’y a pas de normalité pour les 2 millions de personnes assiégées dans la bande de Gaza, ni pour celles vivant sous occupation israélienne en Cisjordanie», a-t-il déclaré.

Allez voir les Baleines en Catamaran

«Si le siège de la population civile dans la bande de Gaza et l’occupation des Palestiniens ne prennent pas fin, la mort et la destruction que nous avons vues ces dix derniers jours se répéteront», a déclaré Egeland.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Circonstances difficiles

«Les dirigeants aux États-Unis, en Europe, dans le monde arabe et ailleurs doivent faire pression sur Israël et les Palestiniens pour qu’ils mettent fin à cette injustice insoutenable», a-t-il déclaré.

Dans le même temps, le NRC demande que le cessez-le-feu soit respecté afin qu’ils puissent atteindre les Palestiniens de la bande de Gaza qui ont un besoin urgent d’assistance.

«Nous avons besoin d’un accès immédiat, complet et sans entrave à Gaza et aux dizaines de milliers de personnes qui ont maintenant perdu leurs maisons et tout ce qu’elles possédaient.

«Nous devons immédiatement commencer le travail de réparation des dégâts, de reconstruction des ruines et de guérison des cicatrices physiques et mentales dont les habitants assiégés ont de nouveau souffert», a déclaré Egeland.