Moins de personnes vivaient dans des abris en Norvège l'année dernière - 3
Photo: Vidar Ruud / NTB

L’année dernière, un total de 1 668 résidents adultes ont été enregistrés avec 2 198 séjours dans les refuges norvégiens. C’est une diminution par rapport à 1800 résidents et 2471 séjours en 2019.

Parmi ceux qui vivaient dans les abris l’année dernière, 93% avaient été exposés à la violence d’un homme, selon de nouveaux chiffres de la Direction de l’enfance, de la jeunesse et de la famille (Bufdir).

Découvrez un magnifique Fjord

Parmi les résidents adultes, seuls 137 étaient des hommes, pour un total de 166 séjours. De plus, 1 258 enfants ont vécu dans les refuges l’année dernière, pour un total de 1 580 séjours. Soit 192 enfants de moins et 296 séjours de moins qu’en 2019.

«Nous ne savons pas si cette évolution est liée à la situation pandémique, mais nous nous demandons si cela peut signifier que certains enfants ont dû vivre plus longtemps dans une famille violente. Nous continuerons de suivre de près les développements dans ce domaine », a noté Mari Trommald, directrice de Bufdir.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami