Les personnes qui choisissent de prendre le vaccin Janssen moins efficace perdront leur place dans le programme de vaccination norvégien.

Bien que la protection soit plus faible et que les risques et effets secondaires associés soient plus graves, le gouvernement norvégien a décidé mercredi d’ouvrir l’utilisation du vaccin Janssen.

Des critères stricts ont été fixés pour ceux qui souhaitent choisir volontairement ce vaccin plutôt que d’attendre dans la file d’attente publique pour un vaccin à ARNm.

Le ministre de la Santé Bent Høie et le directeur de la Santé Bjørn Guldvog ont déclaré que ceux qui choisissent de se faire vacciner Janssen perdront leur place dans le programme public de vaccination.

« Ceux qui optent pour un vaccin Janssen sont entièrement vaccinés et n’auront donc plus leur place dans le programme de vaccination », a déclaré Høie au bureau de presse NTB.

« Sans raison »

« Si vous allez bientôt recevoir l’un des autres vaccins, alors il n’y a aucune raison de choisir celui-ci », a déclaré Høie.

Le directeur de la santé, Bjørn Guldvog, a déclaré que la Direction norvégienne de la santé, l’Institut national de la santé publique (FHI) et l’Agence norvégienne des médicaments ont convenu que l’offre de recevoir le vaccin Janssen est une offre pire pour la plupart des gens par rapport à un vaccin à ARNm à une date un peu plus tardive.

« Mais nous pensons qu’il est tout à fait justifiable que ceux qui sont dans une situation de vie très particulière et qui peuvent soulever cela avec leur médecin l’évaluent (note: l’option) », a déclaré Guldvog.

Pas le même

« C’est considéré comme une vaccination complète, mais cela n’a pas le même effet que deux doses d’un vaccin à ARNm. Fondamentalement, vous quitterez ensuite le programme et vous vous tiendrez au fond de la file d’attente », a ajouté Guldvog.

Comme le vaccin d’AstraZeneca et le vaccin russe Spoutnik, le vaccin Janssen est basé sur la technologie dite des vecteurs viraux. Après plusieurs cas où les personnes vaccinées présentaient des caillots sanguins et un faible nombre de plaquettes, l’utilisation de ces vaccins a été suspendue en Norvège en avril.

Bien que de nombreux milieux professionnels aient mis en garde contre son utilisation, le gouvernement a décidé que le vaccin Janssen devrait être mis à disposition volontairement en dehors du programme de vaccination.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no