La Norvège enregistre le plus grand nombre de décès par overdose en 20 ans - 3

Depuis 2001, autant de personnes sont mortes d’overdose en Norvège. L’année dernière, 324 décès par surdose ont été enregistrés en Norvège, selon les chiffres du registre des causes de décès de l’Institut national de la santé publique (FHI).

C’est aussi la première fois depuis 2004 que ce nombre dépasse les 300, selon le FHI. Entre 2010 et 2020, le nombre de décès dus à la drogue a varié en moyenne autour de 271 par an.

Le chercheur principal Linn Gjersing du département des drogues et du tabac de la FHI souligne deux choses en particulier qui différencient 2020 des années précédentes : une héroïne plus puissante et des restrictions liées à la pandémie.

«En 2020, de nombreuses municipalités ont dû introduire des restrictions et des fermetures importantes en raison de la situation corona. Ces restrictions ont probablement également affecté les personnes à risque de décès dus à la drogue », a déclaré Gjersing.

Aucun signe d’augmentation de l’incidence du suicide

Beaucoup craignent que le taux de suicide n’augmente en 2020, mais les statistiques sur les causes de décès ne montrent aucun signe d’augmentation de l’incidence du suicide pendant la pandémie.

Au total, 639 suicides ont été enregistrés en 2020, contre 652 en 2019 et 674 en 2018.

« Cela surprendra probablement beaucoup qu’aucune augmentation du suicide n’ait été observée pendant la pandémie, mais le même schéma avec des chiffres stables ou une tendance à moins de suicides au cours de la première année de la pandémie a également été observé dans de nombreux autres pays, il est naturel pour nous comparer », a déclaré la chercheuse Kim Stene-Larsen du département de la santé mentale et du suicide de la FHI.

459 décès liés au coronavirus

Au cours de l’année pandémique 2020, 459 décès liés au coronavirus ont été enregistrés en Norvège. Sur le total, 415 d’entre eux sont enregistrés avec COVID-19 comme cause sous-jacente de décès.

Cela signifie que, pour ces décès, COVID-19 est considéré comme le facteur le plus important menant au décès, sans pouvoir dire quoi que ce soit sur la manière dont les autres causes ont contribué au décès. La part correspond aux chiffres de mars-mai 2020, qui ont été publiés en septembre.

Le cancer, cause de décès la plus fréquente

Le registre des causes de décès du FHI montre que le cancer reste la cause de décès la plus fréquente dans le pays. Au total, 10 809 personnes sont décédées du cancer l’année dernière. Le taux de mortalité par cancer a diminué d’environ 16 % au cours des dix dernières années.

Les maladies cardiovasculaires, qui étaient la cause de décès la plus fréquente jusqu’en 2017, arrivent en deuxième position avec 9 513 décès, soit 205 de moins qu’en 2019.

Le fait que de moins en moins de personnes meurent du cancer et des maladies cardiovasculaires indique un effet bénéfique des changements de mode de vie, de la prévention et du traitement. La modification des habitudes tabagiques a probablement contribué à réduire la mortalité due aux maladies cardiovasculaires et à certains cancers.

L’année dernière, il y a eu un total de 40 534 décès en Norvège.

Les femmes vivent longtempsr

Les chiffres montrent également que les femmes vivent plus longtemps que les hommes. En 2020, l’âge moyen au décès était de 82,2 ans pour les femmes et de 76,8 ans pour les hommes.

L’espérance de vie des femmes est désormais de 84,9 ans, alors que celle des hommes est de 81,5 ans. Au cours des dix dernières années (de 2011 à 2020), l’espérance de vie à la naissance a augmenté de deux ans, soit près de 2,5 mois pour chaque année en moyenne.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no