Début des négociations sur une nouvelle période de financement pour les subventions de l'EEE et de la Norvège - 3

« Le programme de subventions de l’EEE et de la Norvège n’est pas seulement une contribution importante au développement économique et social dans les 15 États bénéficiaires. Cela nous offre également de bonnes opportunités pour développer notre coopération bilatérale avec ces pays », a déclaré vendredi la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

Les négociations devraient bientôt commencer. Le Portugal, l’actuel président du Conseil de l’UE, a indiqué que le premier cycle de négociations pourrait avoir lieu en juin. La Norvège a nommé une délégation dirigée par l’ambassadeur de Norvège auprès de l’UE, Rolf Einar Fife.

« Les subventions de l’EEE et de la Norvège constituent des contributions volontaires destinées à aider à réduire les disparités économiques et sociales dans l’EEE. La Norvège considère qu’il est important que cela reste également la base des contributions pour la nouvelle période de financement.

Les subventions doivent être ciblées sur des domaines où nous avons des intérêts communs et tirer parti de l’expérience des périodes précédentes, ainsi que pour améliorer les systèmes lorsque cela est possible et sera bénéfique.

« Les objectifs du Green Deal européen sont d’une importance stratégique à la fois pour l’UE et pour la Norvège, et l’accent sera mis davantage sur les contributions qui aident à atteindre ces objectifs au cours de la prochaine période de financement également », a noté Eriksen Søreide.

Valeurs fondamentales

« Il est vital pour la Norvège que les subventions de l’EEE et de la Norvège soient fondées sur des valeurs fondamentales telles que la démocratie, l’état de droit et le respect des droits de l’homme. La Norvège exigera que les exigences fondamentales concernant l’État de droit et la démocratie soient énoncées dans le texte de l’accord avec l’UE », a-t-elle ajouté.

« Le soutien à la société civile a été jusqu’à présent une composante importante du programme. Nous avons l’intention d’augmenter la part des fonds alloués à cet effet au cours de la prochaine période », a souligné Eriksen Søreide.

Le ministère des Affaires étrangères examine chaque année les résultats des subventions de l’EEE et de la Norvège. Le rapport de situation 2020 vient d’être publié. Il montre que 1600 projets sont actuellement en cours.

Les acteurs norvégiens participent en tant que partenaires à près de la moitié de ces projets.

Des négociations parallèles seront menées sur les contingents tarifaires et d’autres améliorations du régime commercial du poisson et des produits de la mer vers l’UE. Un accord sur une nouvelle période de financement pour les subventions de l’EEE et de la Norvège dépend d’un accord satisfaisant sur l’accès au marché pour le poisson et les produits marins.

Faits marquants:

  • Dans le cadre du programme de subventions de l’EEE et de la Norvège, les États membres de l’EEE, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein, contribuent à la réduction des disparités sociales et économiques en Europe et renforcent la coopération entre les pays européens.
  • 2,8 milliards d’euros sont disponibles au titre du régime de subventions pour la période 2014-2021, répartis entre 15 États bénéficiaires. La Norvège fournit plus de 97 % de ce financement ; L’Islande et le Liechtenstein fournissent le reste.

Source : Ministère des Affaires étrangères / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no