La police enquête toujours sur Siv Jensen pour violation potentielle des règles corona - 3

L’ancien chef du Parti du progrès (FRP) Siv Jensen fait toujours l’objet d’une enquête de la police d’Oslo en lien avec une violation des règles corona lors des célébrations du 17 mai.

« L’affaire Siv Jensen fait toujours l’objet d’une enquête », a écrit le conseiller en communication Steinar Wulfsberg-Gamre du district de police d’Oslo dans un SMS adressé au bureau de presse NTB.

Le district de police d’Oslo a ouvert l’affaire le 19 mai en raison d’une éventuelle violation de la réglementation corona après qu’il est devenu connu que l’ancien chef du FRP Siv Jensen et sa famille ont enfreint les règles de la corona dans le cadre de la célébration du 17 mai au domicile de la mère de Jensen.

Désolé pour la violation

En plus de Jensen, douze autres personnes étaient présentes à la célébration, selon TV 2. À cette époque, il était interdit de rassembler plus de dix personnes dans des maisons privées à Oslo.

« Nous avions plus de dix personnes, dont cinq étaient vaccinées. Nous n’avions pas réalisé que les nouvelles recommandations du FHI de ne pas inclure les personnes protégées dans le nombre total ne s’appliquaient pas à Oslo », a déclaré Jensen à la chaîne lorsque l’affaire est devenue publique.

« Je le regrette vivement. Si nous sommes condamnés à une amende pour cette violation, nous paierons bien sûr pour cela », a-t-elle déclaré.

Six semaines ont passé

En avril, le Premier ministre Erna Solberg a été condamné à une amende de 20 000 NOK pour avoir enfreint les règles de la couronne lorsque sa famille s’est réunie pour célébrer son anniversaire à Geilo pendant les vacances d’hiver. Le district de police du Sud-Est a consacré trois semaines à l’enquête.

NTB a demandé à Siv Jensen ce qu’elle pensait du fait que l’enquête de la police d’Oslo dure maintenant depuis six semaines.

« La police enquête sur l’affaire, et je n’ai aucun commentaire à ce sujet », a écrit Jensen dans un SMS via son contact presse.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no