À partir du 5 juillet, les personnes vivant dans certains pays hors d'Europe pourront rendre visite à leurs proches en Norvège - 3

À partir du 5 juillet, les personnes vivant dans des pays sélectionnés sur la liste des pays tiers de l’UE, ainsi qu’aux États-Unis et en Australie, pourront rendre visite à leur famille, leurs petites amies et leurs petits amis en Norvège.

Le gouvernement norvégien a annoncé l’information vendredi.

Ceci s’applique aux étrangers qui ont la relation suivante avec une personne résidant en Norvège :

* Enfants adultes et beaux-enfants et parents et beaux-parents d’enfants adultes / beaux-enfants

* Grands-parents, beaux-grands-parents, petits-enfants et arrière-petits-enfants

* Petites amies et petits amis de plus de 18 ans et leurs enfants mineurs. La relation doit avoir duré au moins neuf mois et les parties doivent s’être rencontrées physiquement auparavant.

Les pays couverts sont l’Australie, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande, la Macédoine du Nord, la Serbie, la Corée du Sud, Taïwan, les États-Unis et Singapour.

Exempté de l’interdiction d’entrée

A partir de minuit et jusqu’au 5 juillet, ces personnes sont exemptées de l’interdiction d’entrée. Ils doivent suivre les règles en vigueur sur la quarantaine et les tests, tels que les tests avant l’arrivée, les tests à la frontière et la mise en quarantaine à l’entrée.

« Beaucoup ont attendu longtemps les visites de leurs proches. Je suis donc heureux que nous puissions maintenant assouplir un peu plus les restrictions d’entrée. En même temps, malheureusement, certains doivent encore attendre. Je comprends que c’est difficile et que beaucoup sont impatients. Le virus delta met un frein à la réouverture de la société, mais nous avançons dans la bonne direction », a déclaré la Première ministre Erna Solberg (H).

Demande nécessaire

L’accès à l’entrée pour les copines et les copains suppose que vous ayez obtenu le consentement préalable pour une telle visite. Cela se fait via une demande à la Direction norvégienne de l’immigration (UDI).

Le schéma de candidature est entièrement automatisé et sans frais. Il n’y a pas de droit d’appel pour les personnes qui sont rejetées.

A partir d’aujourd’hui, il existe une possibilité d’entrée pour les membres de la famille proche, tels que les conjoints/cohabitants et les enfants mineurs.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no