Trois personnes en Norvège reçoivent une indemnisation après la vaccination AstraZeneca en raison d'effets secondaires graves - 5

Trois demandeurs ont été indemnisés par la Norwegian Patient Injury Compensation (NPE) en raison d’effets secondaires graves après le vaccin AstraZeneca.

Les trois sont les premiers à être confirmés pour les blessures liées aux vaccins dans le cadre de la pandémie de COVID-19 en Norvège, a déclaré NPE.

Tous les trois ont reçu le vaccin AstraZeneca, qui a ensuite été retiré du programme de vaccination norvégien en raison de plusieurs cas de caillots sanguins graves, de plaquettes faibles et de saignements.

Un cas concerne une femme dans la quarantaine décédée en mars. La femme a été prioritaire dans la file d’attente des vaccins en raison de son poste d’agent de santé. Elle laisse derrière elle un mari et des enfants, écrit Norwegian Broadcasting (NRK).

Dans les deux autres cas, les patients, une femme agent de santé et un homme dans la trentaine, ont survécu.

Couvert pour les pertes et dommages permanents

« Notre évaluation est que le vaccin était la cause des effets secondaires graves que certaines personnes ont eus », a noté le directeur Rolf Gunnar Jørstad du NPE.

Il dit qu’ils ont de bonnes informations médicales dans les cas pertinents.

« Par conséquent, nous avons confirmé les demandeurs et allons maintenant calculer le montant de l’indemnisation. »

Les demandeurs d’indemnisation seront couverts pour les pertes financières occasionnées par les dommages et toute indemnisation pour les dommages permanents. En cas de décès, les frais liés aux funérailles et certains autres frais pendant une période de transition seront couverts.

Huit morts

À ce jour, 77 personnes au total ont demandé une indemnisation en raison des effets secondaires de la vaccination corona. Au total, 53 d’entre eux ont reçu le vaccin AstraZeneca, onze ont reçu Pfizer et six ont reçu Moderna. Dans sept des cas, on ne sait toujours pas quel vaccin a été administré.

Huit des cas sont liés à des décès. Dans quatre des cas, les personnes ont reçu de l’AstraZeneca. Dans l’un, ils ont reçu du Moderna, dans deux des Pfizer, et dans deux des cas, on ne sait toujours pas quel vaccin le défunt a reçu.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no