Equinor prêt à développer davantage l'éolien offshore flottant en Ecosse - 3

Equinor a confirmé qu’il avait soumissionné pour l’éolien offshore flottant à ScotWind, l’appel d’offres concurrentiel de location de fonds marins éoliens offshore entrepris par Crown Estate Scotland.

La société d’énergie offshore affirme que le cycle de location de ScotWind est un bon ajustement stratégique avec ses ambitions de continuer à développer son cluster éolien offshore en mer du Nord et d’approfondir sa présence à travers le Royaume-Uni.

Avec environ la moitié des sites étant des opportunités éoliennes offshore flottantes, la société d’énergie offshore pense que le gouvernement écossais offre une excellente opportunité de développer de grands projets éoliens offshore flottants à grande échelle.

Equinor a plus d’une décennie d’expérience d’exploitation dans l’éolien offshore flottant et est le premier développeur mondial d’éolien offshore flottant avec des éoliennes flottantes déjà déployées et produisant de l’électricité à Hywind, situé au large de la côte nord-est de l’Écosse.

Hywind Ecosse

Depuis que Hywind Scotland a commencé ses opérations en 2019, le projet phare a toujours fourni le facteur de capacité le plus élevé parmi tous les parcs éoliens offshore du Royaume-Uni, prouvant le véritable potentiel de l’application de la technologie éolienne flottante pour accéder aux meilleures sources éoliennes.

« Equinor possède l’expérience et les capacités nécessaires pour développer le prochain parc éolien offshore flottant à grande échelle en Écosse après Hywind Scotland. En tirant parti de nos capacités d’exécution offshore et de notre position de leader dans l’éolien offshore flottant, nous sommes prêts à créer plus de valeur à long terme et à pousser plus loin l’industrialisation de l’éolien offshore flottant. Nous considérons l’éolien flottant comme un outil permettant au gouvernement écossais d’atteindre ses objectifs éoliens offshore et de l’aider à atteindre son objectif ambitieux de zéro net de 2045 », a déclaré Jens Økland, vice-président directeur du développement commercial d’Equinor dans les énergies renouvelables.

Le gouvernement écossais s’est engagé à réduire les émissions à zéro d’ici 2045, l’un des objectifs les plus ambitieux au monde. Pour soutenir cette ambition, ils se sont fixés pour objectif de fournir jusqu’à 11 GW de capacité éolienne offshore d’ici 2030.

La stratégie éolienne offshore d’Equinor consiste à créer de la valeur grâce à un accès précoce à grande échelle et à l’approfondissement des clusters régionaux. La mer du Nord possède l’une des meilleures ressources éoliennes au monde et constitue le cluster éolien offshore le plus important et le plus mature d’Equinor, ce qui en fait l’épine dorsale du portefeuille éolien offshore d’Equinor.

Equinor en Ecosse

En Écosse, Equinor a un large éventail d’activités qui contribuent à une transition énergétique durable.

En tant qu’opérateur de Hywind Scotland, le premier parc éolien offshore flottant au monde situé près de Peterhead, la société d’énergie offshore connaît le potentiel de développement de l’éolien offshore au large des côtes écossaises.

Aussi, à Peterhead, Equinor et son partenaire, SSE Thermal, envisagent de développer conjointement une nouvelle centrale à faible émission de carbone, qui pourrait devenir l’une des premières centrales du Royaume-Uni équipées de la technologie de capture du carbone. La centrale électrique de Peterhead CCS propulserait les ambitions du Royaume-Uni en matière de capture du carbone dans la production d’électricité, atteignant 15 % de l’objectif de 10 millions de tonnes de carbone capturé par le gouvernement britannique d’ici 2030.

« Un monde net zéro a besoin de l’éolien offshore pour se développer rapidement et à grande échelle. Nous sommes une société d’énergie offshore qui exploite nos atouts, en tirant parti de nos capacités d’exécution et de notre position de leader dans l’éolien offshore flottant. L’application de ces capacités au développement de projets éoliens offshore à grande échelle et de technologies à faible émission de carbone nous place dans une position solide pour créer de la valeur à long terme pour les actionnaires et aider le Royaume-Uni à atteindre ses objectifs nets zéro », a déclaré Økland.

Le siège des opérations en amont d’Equinor est basé à Aberdeen, employant environ 500 personnes à terre et en mer, y compris les opérations du champ Mariner à l’est des Shetland.

Source : Equinor / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no