Crédit photo : Erik Johansen / NTB

Le rapport de sécurité d’Equinor pour le deuxième trimestre montre une évolution négative du nombre de blessures. L’entreprise a enregistré une augmentation des blessures de 70 % au deuxième trimestre de 2021.

“Personne ne devrait être blessé en travaillant pour nous… Nous nous concentrons sur les accidents majeurs, en même temps que nous travaillons pour inverser la tendance des blessures corporelles”, a déclaré Jannicke Nilsson, vice-présidente exécutive pour la sûreté, la sécurité et le développement durable. communiqué de presse.

Au deuxième trimestre de cette année, Equinor a enregistré neuf incidents graves, contre douze au deuxième trimestre de l’année dernière. D’autre part, une augmentation des blessures de 70% a été enregistrée, passant de 53 au deuxième trimestre de l’année dernière à 90 au cours de la même période cette année, écrit le journal Dagens Næringsliv.

La sûreté, la sécurité et la durabilité ont été établies en tant que nouveau domaine fonctionnel de l’entreprise après un changement organisationnel le 1er juillet pour renforcer le travail de sécurité et prévenir les dommages aux personnes, à l’environnement et aux communautés dont Equinor fait partie.

« Nous apprenons des autres. Le partage des résultats et des expériences en matière de sécurité est une partie importante de ce travail, tout comme un dialogue étroit avec les autorités et les délégués syndicaux », a déclaré Nilsson.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no