À la lumière du dixième anniversaire des attentats terroristes, plusieurs politiciens norvégiens ont réfléchi aux événements de 2011 via Facebook.

Jon Georg Dale du Parti du progrès (FRP) a posé des questions sur le traitement des survivants après le 22 juillet.

« Ces dernières semaines, nous avons entendu des témoignages forts de ceux qui ont été et sont encore touchés par la terreur. Des histoires puissantes d’être laissé seul, de ne pas se sentir suffisamment pris en charge, et le pire de tout : d’être soupçonné et critiqué pour avoir survécu à la pire attaque terroriste de notre histoire commune. Imaginez que… nos jeunes ont dû ressentir cela après un tel événement. Rétrospectivement, nous devons nous demander comment nous pourrions laisser cela se produire », a écrit l’ancien ministre des Transports et de l’Agriculture sur Facebook.

Le chef du Parti de la gauche socialiste (SV), Audun Lysbakken, a averti que nous devons voir le 22 juillet « comme ce qu’il était ».

« Une attaque inspirée par des idées racistes »

« Une attaque d’extrême droite à motivation politique contre l’AUF et le Parti travailliste. Une attaque inspirée par des idées racistes et haineuses dirigées contre les musulmans », a-t-il écrit sur Facebook.

Il ajoute que la préparation consiste également à combattre les idées qui engendrent la violence.

« En tant que société, nous devons reconnaître que nous n’avons pas été assez bons, ni avant ni après le 22 juillet », a écrit le ministre de la Culture Abid Raja (V) sur Facebook.

Il a en outre ajouté qu’il ne s’agissait pas d’un acte de terreur aveugle, mais au contraire d’une attaque très ciblée qui a frappé la Norvège le 22 juillet 2011.

Raja a établi des parallèles entre l’idéologie du terroriste et l’idéologie derrière l’attaque terroriste contre la mosquée Al-Noor à Bærum en 2019.

“Nous nous souviendrons, nous n’oublierons jamais, et nous mènerons le combat contre l’idéologie qui engendre le mal”, a conclu Raja.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no