FHI : Le risque corona global en août et septembre est faible, mais nous devons rester vigilants - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

L’Institut national de la santé publique (FHI) considère que le risque global de coronavirus en Norvège en août et septembre est faible. Pourtant, cela incite à la vigilance, notamment à cause de la variante delta.

Le FHI a publié son évaluation des risques lundi après-midi.

« L’Institut national de la santé publique considère que le risque global associé à l’épidémie de COVID-19 en Norvège en août et septembre est faible.

« Il peut y avoir une augmentation du nombre de personnes infectées, mais le FHI considère que le nombre de cas graves de maladie restera faible et avec des conséquences relativement faibles.

« Nous recommandons toujours la vigilance car la situation peut changer rapidement, notamment en raison de la variante delta plus contagieuse du coronavirus », indique l’évaluation.

Variante delta

La variante delta plus contagieuse, apparue pour la première fois en Inde, a pris le relais dans un certain nombre de pays ces derniers mois. Il est désormais dominant dans au moins 19 pays de l’UE. La semaine dernière, il est également devenu la variante dominante en Norvège.

De nombreux pays ont récemment vu une augmentation de l’infection après la réouverture et l’assouplissement des restrictions corona. Dans le même temps, de plus en plus de personnes se font vacciner, notamment en Europe et dans les pays occidentaux.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no