Ministre norvégien de la Santé : les enseignants peuvent enseigner en toute sécurité avec une seule dose de vaccin - 3

Le ministre de la Santé et des Services de soins, Bent Høie (H), estime que les enseignants sont suffisamment protégés pour la rentrée scolaire. Le gouvernement prévoit de faire fonctionner les écoles au niveau « vert ».

«Nous avons pris des dispositions pour que les enseignants soient protégés avec la première dose avant la rentrée. J’ai l’impression que de nombreuses municipalités l’ont mis en œuvre et qu’elles sont donc plus protégées qu’elles ne l’auraient été autrement », a déclaré Høie au bureau de presse NTB.

Dans les zones à faible pression d’infection, le plan est que les écoles ouvrent au niveau «vert» dans trois semaines. Cela signifie que l’enseignement et la vie scolaire quotidienne seront organisés comme d’habitude.

Les élèves doivent toujours éviter tout contact physique et avoir une bonne hygiène des mains, et les élèves malades ne doivent pas aller à l’école. Les jardins d’enfants et les clubs parascolaires ouvriront également dans un premier temps comme d’habitude la semaine prochaine.

« Est-il nécessaire que les enseignants soient pleinement protégés avant de recevoir 30 enfants dans une classe ? » NTB a demandé au ministre.

« Non, nous pensons qu’être protégé avec la première dose est suffisant. »

Le soutien de la FHI

Le directeur adjoint Gun Peggy Knudsen de l’Institut national de la santé publique (FHI) est en grande partie d’accord avec l’analyse de Høie.

« C’est une question à laquelle il est difficile de répondre très concrètement, mais nous devons tenir compte du fait que vous obtenez une bonne protection avec une seule dose de vaccin. »

Elle a ajouté que la grande majorité des adultes en Norvège se verront offrir la première dose avant la rentrée scolaire et que les municipalités ont le droit de donner la priorité aux employés des écoles et des jardins d’enfants.

Dans les zones à forte pression d’infection, il est prévu que l’école commence au niveau « jaune ». Cela signifie, entre autres, que les classes scolaires doivent être traitées comme des cohortes qui n’ont pas le droit d’avoir de contact avec d’autres cohortes et que les employés doivent garder une plus grande distance avec les élèves.

Le 14 juillet, un rapport du FHI a montré que 65% des employés des écoles et des jardins d’enfants avaient reçu leur première dose du vaccin corona.

A cette époque, 72 % de la population de plus de 18 ans avait été vaccinée avec au moins une dose. La proportion s’élevait à 80,2 % mercredi.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayEducation

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no