Avions de chasse F-35.Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Un cheval de dressage devra probablement être résilié. Le cheval a subi des blessures graves lorsqu’un des avions de chasse des forces armées a survolé une ferme à Leinstrand l’été dernier.

La ferme est située à Leinstrand, juste à l’extérieur de Trondheim et de l’autre côté du fjord depuis l’aéroport des forces armées d’Ørlandet.

La propriétaire de chevaux, Turid Buvik, a déclaré au Forum Forsvarets que ses chevaux étaient habitués à entendre le trafic aérien, mais que l’avion de chasse des forces armées du 24 août de l’année dernière avait volé si bas que les chevaux étaient effrayés.

Le cheval de dressage Sandina a sauté et s’est jeté, ce qui l’a blessée.

Indemnité versée

Les forces armées ont versé une indemnité de 100 000 NOK à Buvik, ce qui équivaut à environ la moitié de la valeur du cheval. Avant la blessure, Sandina était évaluée à 250 000 NOK.

Un an plus tard, Buvik dit qu’elle devra probablement tuer le cheval.

« C’est un cheval qui a perdu sa qualité de vie. Elle ne se sent pas bien, elle est bouleversée, a du mal à manger », a déclaré Buvik.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no