Mardi 10 août, cela fera deux ans que le terroriste d’extrême droite Philip Manshaus a abattu sa demi-soeur Johanne avant d’attaquer la mosquée Al-Noor à Bærum.

« Il y aura une minute de silence pour se souvenir de Johanne, plusieurs ministres nous rendront visite et il y aura un certain nombre de discours », a déclaré le responsable de la communication Waheed Ahmed au Centre islamique Al-Noor à Skui à Bærum.

La famille de Johanne Zhangjia Ihle-Hansen a déclaré qu’elle participerait à l’événement, et la mosquée est ravie de vouloir y participer.

« Il ne fait aucun doute qu’il est difficile pour eux d’être là », a déclaré Ahmed.

Un arbre sera également planté à la mémoire de Johanne à Løkkehaven à Bærum, et le 10, sa mère participera à une inspection pour choisir où l’arbre sera planté.

La chef adjointe du Parti travailliste (AP), Hadia Tajik, participera au service commémoratif. Trois ministres représenteront le gouvernement : le ministre des Finances Jan Tore Sanner (H), lui-même originaire de Bærum, le ministre de l’Éducation et de l’Intégration Guri Melby (V) et le ministre de la Culture Abid Raja (V).

« Nous pensons que c’est très positif. Ils voient que le travail est important et que lorsque l’extrémisme de droite se développe, nous devons nous unir pour l’empêcher et prendre des mesures », a déclaré Ahmed.

Fondation et centre de connaissances

Il a également parlé de la Fondation du 10 août (Stiftelsen 10. août), qui a été créée pour s’assurer que la société apprend de l’expérience. Un centre de connaissances sera prêt à la mi-2022.

« Nous devons transformer la douleur en quelque chose de bien. Nous devons avoir une plate-forme où l’on peut discuter de cela et avoir un peu d’espace libre, et travailler pour empêcher la radicalisation et la haine entre les nationalités, les religions, les orientations, etc.

Ahmed a parlé de la coopération avec les autorités locales, en particulier la police et la municipalité de Bærum. De plus, le centre du 22 juillet et Utøya participent aux travaux avec la fondation mentionnée.

A maîtrisé l’attaquant

Dans l’après-midi du 10 août 2019, Johanne Zhangjia Ihle-Hansen, 17 ans, a été tuée par balle par son demi-frère Philip Manshaus dans leur maison d’enfance commune à Eiksmarka à Bærum.

Ensuite, Manshaus s’est rendu à la mosquée Al-Noor à Skui, de l’autre côté de la municipalité. Là, il est entré avec des armes à feu mais a été rapidement arrêté par les quelques personnes qui se trouvaient dans la mosquée. Deux d’entre eux, Muhammad Rafiq et Mohammad Iqbal, ont reçu plus tard la Médaille du Noble Deed pour avoir maîtrisé Manshaus.

Le 11 juin 2020, Manshaus a été condamné à 21 ans de prison avec un minimum de 14 ans pour le meurtre de sa belle-soeur et la tentative d’acte terroriste contre la mosquée.

Toujours pas revenu à la normale

La vie n’est toujours pas revenue à la normale dans la mosquée Al-Noor. Les travaux ont été retardés par la pandémie de corona, où il y a eu des restrictions importantes sur le nombre de personnes qui peuvent se rassembler dans divers endroits, y compris les lieux de culte.

« Nous n’avons pas été en mesure de rassembler des membres et de faire en sorte que les enfants, les jeunes et les adultes se sentent à nouveau chez eux et en sécurité dans la mosquée », a déclaré Ahmed.

Autrefois, la mosquée était ouverte et la porte était souvent entrouverte. Les habitants utilisaient fréquemment le parking extérieur car il se trouve à proximité des zones de randonnée de Vestmarka. Ahmed admet que les visiteurs de la mosquée sont toujours très attentifs si un inconnu s’y gare.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no