District de police du sud-est : le nombre de cas de violence domestique impliquant des enfants a doublé depuis le printemps dernier - 3

Les chiffres du district de police du sud-est montrent que le nombre de cas de violence domestique contre des enfants a doublé depuis le printemps dernier.

Les chiffres ont été collectés par les procureurs de Vestfold, Telemark et Buskerud, écrit Rett24.

Le rapport du ministère public montre qu’il y a eu une augmentation de 113,4 % des cas de violence dans les relations intimes où les enfants sont soit victimes, soit témoins au premier trimestre de cette année, par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

L’enquête s’est concentrée sur le district de police du sud-est, dont le siège est à Tønsberg.

« L’augmentation du nombre de rapports n’est pas unique au district de police du sud-est. Une augmentation correspondante est une tendance nationale », ont écrit les procureurs dans le rapport.

Sæther : analyse de fermeture nécessaire

Le directeur adjoint des poursuites pénales de Norvège, Knut Erik Sæther, déclare que le bureau du directeur des poursuites pénales suit de près ces développements.

« Il est nécessaire de procéder à une analyse plus approfondie avant de pouvoir dire quoi que ce soit avec certitude sur les raisons de l’augmentation. Il est bien sûr évident d’examiner un lien possible avec la pandémie de corona, mais l’augmentation du nombre d’examens au premier semestre 2021 peut également avoir d’autres causes », a-t-il déclaré à Rett24.

Les chiffres montrent également qu’il y a eu une augmentation des cas de viol d’enfants de 57,1% au cours de la même période. Cependant, les procureurs soulignent que l’augmentation est supposée être due à moins de cas enregistrés au début de la pandémie de corona. Au cours de la même période en 2019, le nombre d’affaires impliquant des viols d’enfants était à peu près au même niveau que cette année.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no