La ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide a rencontré jeudi Sviatlana Tsikhanouskaya, la dirigeante du mouvement pro-démocratie biélorusse, pour des entretiens politiques.

« La rencontre m’a fait forte impression. Avec d’autres militants pro-démocratie biélorusses, Mme Tsikhanouskaya est engagée dans une lutte courageuse et ardue contre un régime qui utilise des méthodes brutales pour réprimer les opposants politiques pacifiques. Ses efforts depuis qu’elle a été le fer de lance des manifestations pacifiques après l’élection présidentielle d’août dernier méritent un immense respect », a déclaré Eriksen Søreide.

Ce qui aurait pu être une transition pacifique vers un pays plus libre avec un véritable choix démocratique s’est plutôt transformé en un État dominé par la peur et la terreur. Le président Loukachenko a montré qu’il recourrait à tous les moyens pour faire taire les voix critiques, a noté le ministère norvégien des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Une fois de plus, nous exhortons le président Loukachenko à mettre fin à la violence, à organiser des élections libres, à libérer les prisonniers politiques et à ouvrir la porte à l’opposition politique et à la liberté d’expression », a déclaré Eriksen Søreide.

Soutenir les forces démocratiques en Biélorussie

La Norvège poursuivra ses efforts pour faire en sorte que la Biélorussie reste en tête de l’agenda international et pour soutenir les forces démocratiques du pays.

« La Norvège s’est alignée sur toutes les sanctions de l’UE, et nous espérons que cela contribuera à faire pression sur le régime. Nous avons accru notre soutien aux efforts en faveur de la démocratie et des droits de l’homme au Bélarus l’année dernière, et j’ai le plaisir d’annoncer que nous allouons 30 millions de couronnes norvégiennes à ces activités en 2021.

« Il est vital que la communauté internationale continue de faire pression sur le régime du président Loukachenko en vue de promouvoir la démocratie et de sauvegarder les droits humains fondamentaux du peuple biélorusse », a conclu Eriksen Søreide.

Source : Ministère norvégien des Affaires étrangères / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no