FHI met à jour ses recommandations vaccinales - 3
Photo : AP Photo / Elaine Thompson

La myocardite et l’inflammation du péricarde sont désormais répertoriées comme des effets secondaires très rares dans la recommandation de vaccination de l’Institut national de la santé publique (FHI).

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a récemment conclu que la myocardite ou la péricardite sont des effets secondaires possibles après la vaccination, et les deux affections sont désormais répertoriées comme des effets secondaires très rares.

« Nous considérons toujours que le bénéfice de la protection contre le coronavirus est supérieur au risque de contracter ces effets secondaires rares. Dans le même temps, nous voyons maintenant la nécessité de mettre à jour les conseils pour ceux qui ont eu une péri- ou myocardite après la vaccination », a noté Margrethe Greve-Isdahl, médecin-chef de la FHI.

On ne sait pas encore si ceux qui ont présenté une péri- ou une myocardite après la première dose sont à risque de récidive après la deuxième dose.

« Par principe de précaution, ceux qui ont eu une péri- ou myocardite après la première dose doivent s’abstenir de la deuxième dose. À haut risque de coronavirus sévère, la deuxième dose peut être administrée après une évaluation par un pédiatre ou un spécialiste des maladies cardiaques », a ajouté Greve-Isdahl.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no