Le FHI pense que la Norvège devrait commencer à rouvrir ses frontières, mais la Direction de la santé n'est pas d'accord - 3
Photo : Martin Solhaug Standal / NTB

L’Institut norvégien de santé publique (FHI) est favorable à la réduction des restrictions d’entrée mais fait face à l’opposition de la Direction norvégienne de la santé.

Les deux autorités sanitaires ont ainsi donné au gouvernement des avis contradictoires sur la réouverture des frontières.

La recommandation de la Direction norvégienne de la santé est que, sur la base d’une évaluation globale, « aucun assouplissement des restrictions d’entrée ne devrait être fait pour le moment », car l’infection importée reste un problème important.

Dans le même temps, la Direction norvégienne de la santé a clairement indiqué qu’elle « ne soutenait pas » la recommandation du FHI sur la suppression des restrictions d’entrée lorsqu’environ 80% de la population de plus de 18 ans a reçu la première dose de vaccin.

Réduction des restrictions

La recommandation du FHI comprend la réduction des restrictions, y compris la possibilité de supprimer l’obligation de quarantaine à l’entrée par un test PCR négatif après trois jours. La FHI estime qu’une telle réduction d’échelle devrait être introduite lorsqu’environ 80 % de la population adulte a reçu la première dose de vaccin.

« Les restrictions d’entrée et les hôtels de quarantaine sont très intrusifs pour l’individu et ne devraient être utilisés qu’en cas de stricte nécessité », a averti le FHI.

Vendredi, 87,8 % de la population de plus de 18 ans en Norvège a reçu la première dose, tandis que 50,3 % ont reçu la deuxième dose.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no