Seadrill a perdu 5,5 milliards de NOK au premier semestre - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Seadrill, la société de forage en eau profonde en crise de John Fredriksen, a annoncé des résultats sombres pour le premier semestre 2021 – une perte nette de 5,5 milliards de NOK.

Vendredi matin, la société a présenté les chiffres du premier semestre. Les chiffres montrent une perte nette de 605 millions USD ou 5,5 milliards NOK.

L’entreprise subit actuellement un vaste processus de restructuration pour se débarrasser de ses dettes et espère terminer le processus en novembre. Seadrill est l’un des plus grands entrepreneurs de forage au monde avec une flotte composée de plates-formes semi-submersibles, de plates-formes auto-élévatrices, de navires de forage et de plates-formes de barge.

« Seadrill a continué à fonctionner efficacement et en toute sécurité tout au long du premier semestre de l’année, malgré le fait que les perturbations dues au COVID-19 aient remis en cause la logistique de cette industrie », a déclaré le PDG de Seadrill, Stuart Jackson, dans le rapport trimestriel présenté. vendredi matin, selon le journal Finansavisen.

En février de cette année, l’entreprise a déposé une demande de mise en faillite aux États-Unis. C’était la deuxième fois en quatre ans que Seadrill devait demander la protection de la loi sur les faillites. La dernière fois, c’était en 2017.

L’armateur John Fredriksen est le principal actionnaire de Seadrill à travers la société Hemen Holding.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no