Les États-Unis veulent offrir une troisième dose de vaccin à leur population. Guldvog doute que la Norvège fasse de même - 3
Photo: Berit Roald / NTB

Les États-Unis veulent offrir une troisième dose du vaccin corona à sa population. Il est peu probable que cela se produise en Norvège maintenant, estime le directeur de la santé Bjørn Guldvog.

Dès le 20 septembre, tous les Américains auront la possibilité de recevoir une troisième dose du vaccin contre le coronavirus. La raison en est que l’effet du vaccin contre le COVID-19 diminue avec le temps.

Le directeur de la santé, Bjørn Guldvog, doute quant à lui de la nécessité d’une troisième dose en Norvège.

« Fondamentalement, nous ne pensons pas que beaucoup de gens en aient besoin aujourd’hui », a déclaré Guldvog à NTB.

Peut être offert à certains

L’Institut norvégien de santé publique (FHI) surveille l’effet du vaccin sur un échantillon de personnes vaccinées, a souligné Guldvog.

Jusqu’à présent, ces études n’ont montré aucune baisse importante de l’immunité au fil du temps.

«On peut s’attendre à ce que certains des groupes les plus âgés, qui ont normalement une réponse immunitaire plus faible, aient une protection affaiblie à l’avenir. Ensuite, il peut être pertinent d’envisager une troisième dose », a déclaré Guldvog.

En outre, certains groupes de patients particulièrement vulnérables peuvent être envisagés pour des troisièmes doses, a-t-il ajouté.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no