Un avion de Kaboul avec 157 personnes à bord atterrit à l'aéroport d'Oslo - 3

Un avion en provenance de Kaboul avec 157 personnes à bord a atterri mardi matin à l’aéroport d’Oslo. Au total, la Norvège a jusqu’à présent évacué 374 personnes d’Afghanistan.

La ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide (H) a déclaré à Norwegian Broadcasting (NRK) que la Norvège poursuivrait l’évacuation tant que l’aéroport à l’extérieur de Kaboul serait ouvert.

« Cependant, je voudrais souligner à nouveau qu’il s’agit d’un travail très exigeant dans une situation chaotique et parfois dangereuse, et rien ne garantit que nous serons en mesure d’aider tous les citoyens norvégiens qui souhaitent de l’aide dans ce cycle », a déclaré Søreide. .

Pas d’aperçu

Les évacués sont arrivés en Norvège sur sept vols. Des employés de l’ambassade et du personnel local, ainsi que leurs familles, font partie des personnes évacuées.

« Nous sommes très soulagés et heureux de cela – car ils sont dans une situation vulnérable », a déclaré Søreide.

Elle n’a pas encore de vue d’ensemble sur le nombre de personnes qui doivent encore être évacuées. Mais le centre opérationnel 24 heures sur 24 du ministère des Affaires étrangères à Oslo est en contact avec tous ceux qui se trouvent à l’aéroport ou à proximité, et il s’efforce d’assister ces personnes dans les possibilités de départ et de les conseiller sur la manière de se comporter en dehors de l’aéroport.

Personnel à l’aéroport

Le ministère des Affaires étrangères compte cinq employés à l’aéroport de Kaboul qui remplacent désormais l’ambassadeur Ole Andreas Lindemann.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec les forces armées, la police et les autorités de l’immigration et de la santé sur tout, des contrôles d’identité à la réception lorsque des voyageurs de Kaboul viennent en Norvège. Nous avons également une bonne collaboration avec les autorités géorgiennes qui nous aident lorsque nos avions atterrissent à Tbilissi », a déclaré Søreide.

Elle a ajouté que la Norvège et plusieurs autres alliés de l’OTAN ont demandé aux États-Unis de poursuivre l’opération afin qu’il y ait une possibilité d’évacuer autant de personnes que possible.

« Nous ne savons pas combien de temps l’aéroport sera ouvert et combien de temps l’évacuation sera possible. La fenêtre de temps pourrait être courte.

« Nous sommes toujours très préoccupés par la situation autour de l’aéroport, qui est chaotique et dangereuse », a-t-elle déclaré, demandant une nouvelle fois aux citoyens norvégiens et aux personnes ayant un permis de séjour de s’inscrire sur reseregistrering.no et de contacter le ministère des Affaires étrangères s’ils le souhaitent. assistance.

Remarque : l’image utilisée est uniquement à des fins d’illustration.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no