Oslo – Clarion The Hub en juillet 2020. Photo : Annika Byrde / NTB

Environ la moitié de toutes les chambres d’hôtel dans les villes norvégiennes ont été louées tous les soirs cet été. Bien qu’il soit encore loin des niveaux d’avant COVID, il s’agit d’une amélioration significative par rapport à 2020.

Selon Dagens Næringsliv, le taux d’occupation des hôtels en ville cet été était de 53 %, soit 12 % de plus que l’été dernier. Les chiffres proviennent de la société d’analyse hôtelière Benchmarking Alliance.

L’amélioration est plus marquée dans certaines villes, avec une augmentation du taux d’occupation à Oslo de 13,8 points de pourcentage et à Stavanger de 14,8 points de pourcentage. La plus grande amélioration vient de l’aéroport d’Oslo Gardermoen, dont les hôtels ont enregistré un taux d’occupation de 17,4 % l’été dernier et de 49,1 % cette année.

Les chiffres sont encore loin d’être normaux. Presque tous les grands hôtels urbains norvégiens avaient un taux d’occupation compris entre 70% et 85% en 2019. La ville la plus proche de la normale, Stavanger, avait un taux d’occupation de 63,4%.

« Les chiffres de cet été sont magnifiques. Nous assistons maintenant à la fin de la pandémie, même s’il est vrai que nous sommes loin de 2019. Le plus effrayant maintenant, alors que nous entrons dans l’importante saison d’automne, lorsque de nombreux hôtels de la ville dépendent des cours et des conférences, c’est que nous nous attendions à ce que la règle d’un mètre disparaîtra d’ici le 1er août », a déclaré le directeur de NHO Reiseliv Kristin Krohn Devold.

Source : ©️ NTB Norway.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no