Au moins cinq politiciens doivent rembourser les indemnités de licenciement qu'ils ont reçues du parlement norvégien - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Au moins cinq anciens membres du parlement norvégien (Storting) doivent rembourser les indemnités de licenciement qu’ils ont reçues du Storting après avoir démissionné après les précédentes élections du Storting, selon le journal Dagens Næringsliv (DN).

Lundi, DN a rapporté que l’ancien représentant du Parti du progrès (FRP), Jan Arild Ellingsen, avait reçu plus de 800 000 NOK d’indemnités de départ depuis sa démission. Il avait informé le Storting qu’il n’avait pas d’emploi alors qu’il dirigeait en fait une société de conseil.

Découvrez un magnifique Fjord

Le journal a désormais identifié quatre autres anciens représentants qui ont perçu des indemnités de licenciement sans dire au Storting qu’ils avaient également du travail et des revenus. Ils devront rembourser l’argent.

Les quatre sont Gunnar Gundersen du Parti conservateur (H), Truls Wickholm du Parti travailliste (AP), Anne Tingelstad Wøien du Parti du centre (SP) et Harald Tom Nesvik du FRP.

Découvrez les Aurores Boréales

Tous les quatre se sont excusés et ont déclaré au journal qu’ils étaient en dialogue avec le Storting pour rembourser l’argent et corriger l’erreur.

Jusqu’à trois mois après la cessation de leurs fonctions, les mandataires retraités peuvent percevoir une indemnité de départ correspondant à l’intégralité de leur rémunération. Les revenus et le travail doivent être déclarés afin que le Storting puisse envisager une réduction.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no