Suède : une femme affiliée à l'Etat islamique soupçonnée de génocide - 3
Photo : Fredrik Persson / TT NYHETSBYRÅN / NTB

L’une des trois femmes arrivées en Suède lundi après avoir été expulsées de Syrie est soupçonnée de génocide, rapporte SVT.

Deux des trois femmes suédoises affiliées à l’Etat islamique qui ont été expulsées de Syrie ont été arrêtées à leur arrivée en Suède. Selon SVT, une femme est soupçonnée de crimes de guerre, de génocide et de crimes contre l’humanité.

Découvrez un magnifique Fjord

La femme a été emmenée pour être interrogée par la police. On pense que tous les trois sont affiliés à ISIS.

Les procureurs suédois ont annoncé que des personnes revenant de zones contrôlées par l’Etat islamique pourraient avoir commis des crimes qui peuvent faire l’objet d’une enquête en Suède, ajoutant que plusieurs cas étaient en cours de traitement.

Découvrez un magnifique Fjord

Le ministre de l’Intérieur Mikael Damberg n’a pas voulu confirmer ou commenter des cas individuels.

« Je peux confirmer qu’il y a plusieurs soupçons de crimes de guerre qui font l’objet d’une enquête », a-t-il déclaré.

Les femmes ont atterri à Arlanda près de Stockholm lundi après-midi avec six enfants. Ils se trouvaient dans le camp de prisonniers d’al-Roj, géré par les Kurdes, mais ont maintenant été expulsés de Syrie.

Huit autres Suédois avec 16 enfants sont laissés dans des camps de prisonniers en Syrie.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no