Fêtes et bagarres sauvages: la police norvégienne était très occupée hier soir - 5
PolicePhoto : Ørn E. Borgen / NTB

La police à travers le pays a signalé de nombreux incidents liés aux fêtes et aux boîtes de nuit samedi soir.

A Svelvik à Viken, la police a dû intervenir lors d’une grande fête de la jeunesse à l’école Berger.

« Des dizaines de jeunes se sont enfuis de l’endroit lorsque la police est arrivée, plusieurs manifestement ivres, dont beaucoup ont probablement moins de 18 ans », a écrit le district de police du sud-est sur Twitter.

Le même soir, le district de police du sud-ouest a tweeté à propos d’une fête à Tysvær qui est devenue incontrôlable en présence de plusieurs centaines de jeunes. La police a été appelée après qu’une bagarre ait éclaté.

Fêtes sauvages

A Ålesund, la police est intervenue et a arrêté une fête dans un hangar à bateaux où étaient rassemblés entre 40 et 50 jeunes. À Ørsta, la police a arrêté une fête de jeunes qui est devenue incontrôlable.

A Grimstad, une bagarre a éclaté dans le centre-ville peu avant 14 heures. Un homme a été emmené aux urgences. La police a également fait venir deux personnes qui n’ont pas voulu se conformer aux demandes de la police et ont refusé de fournir des informations personnelles.

À Alta et Hammerfest à Gjøvik, à Gvarv, à Bergen, à Trondheim et à Arendal, la police a dû intervenir pour arrêter les fêtes et la musique forte, ainsi qu’intervenir dans plusieurs épisodes de violence à l’intérieur et à l’extérieur des boîtes de nuit.

Aucune blessure grave n’a été signalée en rapport avec les incidents.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à [email protected]