OPEP : la consommation de pétrole va continuer à augmenter - 3
Photo : Jan Arne Wold / Equinor / NTB

La demande de pétrole continuera d’augmenter jusqu’en 2045, malgré les tentatives de réduction des émissions climatiques, prédit l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Dans le rapport World Oil Outlook, les perspectives pour 2045 sont quelque peu revues à la baisse par rapport aux prévisions de l’OPEP l’année dernière.

Cependant, l’organisation prévoit toujours que la demande de pétrole passera à 108,2 millions de barils par jour. Par rapport à 2019 – l’année précédant la pandémie de corona – cela représenterait une augmentation de 8,2 millions de barils par jour.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a conclu plus tôt cette année que la demande de pétrole devrait baisser au cours des prochaines décennies si le monde veut atteindre ses objectifs climatiques.

L’OPEP estime que les mesures climatiques, les énergies renouvelables et les voitures électriques entraîneront une baisse de la demande de pétrole dans les pays riches. Mais ils s’attendent à ce que la demande augmente dans d’autres parties du monde.

L’organisation souligne que l’économie mondiale devrait connaître une forte croissance et qu’il y aura probablement 1,7 milliard de personnes supplémentaires d’ici 2045. Ainsi, la demande d’énergie devrait croître de 28%.

Bien qu’il y ait plus d’énergies renouvelables, de gaz naturel et d’énergie nucléaire à l’avenir, l’OPEP pense que la consommation de pétrole augmentera également.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no