Un taxi sur quatre interdit lors d'une inspection majeure à Oslo et Romerike - 3
Photo : Aleksander Andersen / Norway.mw

Lors d’une inspection majeure des taxis à Oslo et Romerike mercredi soir, des défauts ont été trouvés dans 34 des 133 véhicules. Plusieurs ont été signalés à la police.

« Je pense qu’il est très effrayant qu’une voiture sur quatre soit interdite d’utilisation. Cela concerne la sécurité des passagers », a déclaré l’inspecteur principal Ole-Martin Skjollby de l’Administration norvégienne des routes publiques à Norwegian Broadcasting (NRK).

L’administration norvégienne des routes publiques, l’administration fiscale, les comtés d’Oslo et de Viken et d’autres autorités ont participé à l’inspection mercredi soir.

Plusieurs des voitures inspectées n’étaient pas immatriculées en tant que taxis. Dans dix cas, la licence de taxi a été empruntée ou louée illégalement (une licence de taxi est un permis délivré par les autorités pour conduire un taxi).

Plusieurs personnes n’avaient pas non plus leur permis de conduire avec elles. En outre, de nombreuses voitures n’avaient pas de numéros d’immatriculation et de marquages ​​extérieurs visibles.

L’inspection a également révélé des écarts sur 19 des 110 taximètres contrôlés.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no