Trois femmes danoises et 14 enfants ont atterri au Danemark après avoir quitté un camp de prisonniers contrôlé par les Kurdes en Syrie. Les femmes sont accusées d’avoir rejoint l’Etat islamique.

Les 17 personnes sont arrivées sur le sol danois jeudi, ont déclaré les avocats des femmes à Danish TV2 et DR. Les femmes et les enfants ont quitté le camp d’al-Roj dans le nord de la Syrie tôt mercredi matin.

Ils étaient dans un avion qui a atterri à Francfort, en Allemagne, juste après minuit. Les trois femmes danoises et leurs 14 enfants ont atterri à l’aéroport de Karup dans le Jutland central plus tard jeudi soir, écrit le journal Ekstra Bladet.

Les trois femmes se sont rendues en Syrie en 2014, où elles ont rejoint le groupe terroriste extrémiste ISIS.

Des détails

L’une des femmes a la double nationalité, tandis que les deux autres sont de nationalité danoise. Neuf des 14 enfants sont nés au Danemark et ont voyagé avec leur mère en Syrie. Les cinq plus jeunes enfants sont nés en Syrie, rapporte DR.

Des travaux sont actuellement en cours pour ramener à la maison cinq autres enfants ayant des relations danoises des camps de prisonniers en Syrie, rapporte l’agence de presse Ritzau. Cependant, cela nécessite le consentement des trois mères des enfants, qui ont été déchues de leur nationalité et que le gouvernement danois ne veut pas ramener à la maison. Les cinq enfants et leurs mères sont donc toujours dans des camps de prisonniers.

Il y a un mois, trois Suédoises et leurs huit enfants ont voyagé de Syrie en Suède. Deux des trois femmes ont été arrêtées peu de temps après par la police. Aujourd’hui, l’un d’eux est en garde à vue tandis que l’autre a été libéré.

Remarque : l’image utilisée est uniquement à des fins d’illustration.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no