Jonas Gahr Støre commente l'attaque : "Acte horrible - j'ai été en contact avec les habitants de Kongsberg" - 3

« Ce sont des actes horribles… C’est irréel, mais la réalité est que cinq personnes ont été tuées », a déclaré le nouveau Premier ministre Jonas Gahr Støre (AP) à propos des meurtres de Kongsberg.

Le chef de l’AP a été informé de la situation par la ministre sortante de la Justice Monica Mæland (H) mercredi soir.

« C’est irréel, mais la réalité est que cinq personnes ont été tuées, plusieurs personnes sont blessées et beaucoup sont sous le choc », a déclaré Støre à Norwegian Broadcasting (NRK).

Il dit que ses pensées vont aux personnes impliquées dans l’incident, à leurs proches et à leur famille, et à d’autres qui ont peur ou qui sont affectées par ce qui s’est passé.

Prêt à prendre le relais

« J’ai été en contact avec des gens à Kongsberg qui perçoivent cela comme un événement irréel. Nos pensées vont à eux ainsi qu’à la police et au personnel de santé qui travaillent maintenant à la création de la sécurité », a déclaré Støre.

Il dit que son gouvernement est prêt à prendre en charge la gestion des meurtres lorsque le gouvernement du Premier ministre Erna Solberg partira jeudi à 10 heures. Il n’est pas encore clair si Støre lui-même ou le nouveau ministre de la Justice se rendra à Kongsberg.

« Nous en tiendrons compte lorsque nous aurons une vue d’ensemble. Mais d’après ce que je comprends, la police travaille dur là-dessus maintenant », a expliqué Støre.

Attaque à l’arc et à la flèche

La police a reçu le premier rapport sur l’incident mercredi à 18h13. A 18h47, l’homme qui a utilisé un arc et des flèches pour tuer cinq personnes et blesser deux personnes a été arrêté.

La police a déclaré qu’il y avait eu une confrontation entre eux et l’agresseur avant qu’il ne soit arrêté. Aucun policier n’a été blessé dans l’affrontement. Des coups de semonce ont été tirés dans le cadre de l’arrestation.

« Il y a de nombreuses scènes de crime – cette personne s’est déplacée sur une grande surface », a déclaré Øyvind Aas, responsable des opérations à la police de Buskerud, lors d’une conférence de presse mercredi soir.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no