FHI : deux facteurs peuvent contribuer à une vague d'infections hivernales en Norvège - 3
Photo : Tor Erik Schrøder / NTB

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à une vague d’infections cet hiver, notamment des mutations et le fait que le coronavirus se propage plus facilement en hiver, prévient le médecin-chef de FHI Preben Aavitsland.

« Nous sommes en garde contre une éventuelle vague hivernale », a déclaré Aavitsland à ABC News.

La tendance de l’infection en Norvège est à la hausse. Au cours des sept derniers jours, une moyenne de 505 cas d’infection corona ont été enregistrés par jour. La moyenne correspondante il y a sept jours était de 393.

Un peu moins de 4,2 millions de Norvégiens ont reçu la première dose du vaccin corona, tandis qu’un peu plus de 3,7 millions ont été entièrement vaccinés.

« Ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner doivent prendre en compte le risque qu’ils veulent prendre. Le virus sera toujours là, donc à long terme, il en faudra probablement beaucoup pour éviter le virus. Ensuite, la question est de savoir s’ils veulent faire face au virus sans aucune protection », a déclaré Aavitsland.

Les autorités sanitaires conseillent aux personnes de plus de 65 ans de recevoir une troisième dose du vaccin. Il en va de même pour les personnes présentant un déficit immunitaire sévère.

Les vaccins Corona n’offrent pas une protection complète contre le COVID-19, mais ils réduisent le risque d’infection et de maladie grave.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no