Certaines entreprises norvégiennes permettent désormais aux travailleurs d'alterner entre le bureau et le travail à domicile - 3
Crédit photo : Thomas Brun / NTB

Bien que la recommandation d’utiliser le bureau à domicile ait été abrogée, plusieurs grandes entreprises permettent à leurs employés d’alterner entre le bureau et le travail à domicile.

DNB, Schibsted, Telenor et Equinor font partie des sociétés qui ont introduit des bureaux dits hybrides, écrit Norwegian Broadcasting (NRK).

Une enquête menée par Telenor auprès de ses salariés montre que les salariés souhaitent travailler deux jours chez eux ou ailleurs. De plus, dans des enquêtes nationales, dont une d’Oslo Met, les gens ont exprimé qu’ils préféreraient continuer à travailler à domicile après la pandémie.

« Nous nous appuyons sur les meilleures expériences de la vie de bureau à domicile pendant la pandémie et avons facilité un degré élevé de flexibilité », a déclaré la directrice des ressources humaines Anne Flagstad de Telenor au diffuseur national.

L’Institut norvégien pour l’environnement de travail dit qu’il suit de près les développements et souligne que le bureau à domicile n’est pas entièrement positif.

« Le danger est que les frontières entre travail et loisirs deviennent trop floues. Il est facile de s’asseoir devant le PC pour continuer à travailler le soir. Cela peut avoir de graves conséquences à long terme en ce qui concerne l’épuisement professionnel des employés. La flexibilité que beaucoup de gens apprécient lorsqu’il s’agit de bureaux à domicile peut se retourner contre eux et devenir un défi majeur », a déclaré à NRK le directeur Pål Molander de l’Institut norvégien de l’environnement de travail.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no