Trondheim adopte l'utilisation obligatoire des masques faciaux dans les transports publics - 3

Suite à des taux d’infection très élevés récemment, la municipalité de Trondheim a décidé d’introduire de nouvelles mesures corona dans la ville.

Entre mardi et mercredi, 163 cas d’infection corona ont été enregistrés à Trondheim. Le record d’infection a été établi le 3 novembre, avec 218 nouveaux cas d’infection. Les nouvelles mesures ont été adoptées à l’unanimité et s’appliqueront jusqu’au 23 novembre.

Les réglementations adoptées impliquent l’utilisation obligatoire de masques faciaux dans les taxis et dans les transports publics si l’on ne peut pas garder une distance d’un mètre avec les autres. De plus, les masques faciaux sont recommandés dans les magasins, les centres commerciaux, les coiffeurs, les salons de soins de la peau et les services similaires.

Le feu de circulation

Le modèle des feux tricolores sera réintroduit dans l’école primaire de Trondheim. Les écoles seront classées comme « vertes », « jaunes » ou « rouges » en fonction de la situation d’infection, et des mesures seront introduites pour limiter les contacts entre les élèves en conséquence.

Il est conseillé à toute personne vivant avec une personne infectée d’éviter de participer à des activités sociales et de loisirs.

De plus, la Municipalité recommande le travail à domicile à toute personne ayant un cas d’infection dans son foyer.

Seuil bas pour les tests

La municipalité recommande également un seuil bas pour les tests, que les personnes se tiennent à distance des autres personnes présentant des symptômes respiratoires et que les personnes ne se rendent pas dans les maisons de soins infirmiers si elles présentent des symptômes respiratoires ou une infection dans leur foyer.

La proposition qui a été adoptée a été avancée par Marte Løvik du Parti du centre et a obtenu le soutien de tous les partis.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]