La moitié des Norvégiens veulent des taxes plus élevées sur les produits à forte empreinte climatique, selon une nouvelle enquête - 3

Selon une nouvelle enquête, près de la moitié des Norvégiens pensent que les produits à forte empreinte climatique devraient être taxés.

« Les consommateurs norvégiens veulent faire partie de la solution, pas du problème », déclare le Conseil des consommateurs, qui a commandé une enquête sur les attitudes des Norvégiens vis-à-vis de la consommation et du climat.

47% des personnes interrogées souhaitent des taxes sur les produits nocifs pour le climat, tandis que 60% souhaitent un meilleur étiquetage de l’empreinte climatique globale des produits. Jusqu’à 70 % pensent que les autorités doivent fixer des exigences plus strictes pour la durabilité des produits et la possibilité de réparation.

« Cela indique que les consommateurs peuvent être favorables à ce que les biens et services les moins respectueux de l’environnement deviennent plus chers », a déclaré la directrice du conseil, Inger Lise Blyverket.

Selon l’organisation The Future in Our Hands, la consommation des Norvégiens en 2017 a entraîné des émissions de 58,2 millions de tonnes d’équivalent CO2. 42 % de ces émissions ont eu lieu à l’étranger.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no