La présidente du parlement norvégien présente ses excuses – dit qu'elle a mal compris les règles concernant le logement des navetteurs - 3

La présidente du parlement norvégien (Storting) Eva Kristin Hansen a déclaré qu’elle avait mal compris les règles relatives aux navetteurs. Elle a vécu à Ski mais a donné une adresse à Trondheim, écrit le journal Adresseavisen.

« Cet automne, plusieurs représentants ont pris conscience d’avoir mal compris la réglementation relative au logement des navetteurs. Malheureusement, je suis parmi eux. Je ne peux m’empêcher de regretter de ne pas avoir pris soin de vérifier cela à fond », a écrit Eva Kristin Hansen dans un e-mail à Adresseavisen via son conseiller mardi après-midi.

En 2014, Eva Kristin Hansen s’est installée avec son mari dans leur maison partagée à Ski, à 29 kilomètres d’Oslo. L’adresse qu’elle a donnée au Storting était l’appartement de Trond Giske à Trondheim, où elle a loué une chambre. Les règles exigent que vous habitiez à au moins 40 kilomètres du Storting pour obtenir un logement de banlieue.

Ce n’est qu’en 2017, lorsqu’elle a annoncé son déménagement à Ski, qu’elle a annulé son domicile de banlieue à Oslo.

Besoin d’un changement de règle

Les informations d’Adresseavisen sont correctes, a confirmé Hansen dans un e-mail au journal.

« J’ai toujours été sûr d’avoir respecté les règles d’attribution des logements pendulaires. Je n’ai pas non plus reçu de retour de l’administration lorsque je l’ai signalé en cours de route. Rétrospectivement, je vois que l’administration aurait dû avoir des informations sur la maison de Nordre Follo », a écrit Hansen.

Elle pense que cela montre qu’il est nécessaire de modifier les règles afin qu’elles ne soient pas mal comprises.

L’e-mail de Hansen indique également que la directrice du Storting, Marianne Andreassen, affirme que plusieurs représentants ont mal compris le règlement et que l’administration ne fera donc plus rien avec le cas de Hansen.

Devrait nettoyer

L’homme politique du Parti travailliste a pris la présidence du Storting à une époque marquée par de nombreuses révélations dans la presse concernant les avantages financiers des représentants, notamment le logement des navetteurs et les indemnités de licenciement.

Hansen a ensuite confié à la nouvelle présidence la tâche majeure d’aborder ces questions.

« Je pense que nous devons travailler dur pour restaurer la confiance dans le Storting parmi la population. Il y a eu tellement de cas maintenant qui ont contribué à affaiblir la confiance dans les politiciens norvégiens », a-t-elle déclaré à NTB à l’époque.

Le leader travailliste Jonas Gahr Støre a déclaré en septembre qu’il était nécessaire d’assainir les règles sur le logement des navetteurs pour les représentants parlementaires. Il a ensuite déclaré que les règles ne sont pas claires, ce que le Storting lui-même a également confirmé.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no