Le parti travailliste cherche un nouveau président du parlement norvégien - 3

Le Parti travailliste (AP) vise à élire un nouveau président du parlement norvégien (Storting) au cours de la semaine prochaine.

Le comité de nomination interne du groupe parlementaire du Parti travailliste a été chargé de trouver un remplaçant à Eva Kristin Hansen, qui a démissionné à la suite du scandale des logements pendulaires.

Le président du comité, Åsmund Aukrust, a déclaré que le processus n’en était qu’à ses débuts.

« La seule chose dont nous avons parlé au sein du parti, c’est que nous devrions avoir l’ambition d’élire un nouveau président du Storting au cours de la semaine prochaine », a déclaré Aukrust à NTB.

« Nous trouverons une personne qui aura la confiance de tout le Storting.

Aspect de genre

Le Parti travailliste compte actuellement deux membres à la présidence du Storting : la présidente sortante Eva Kristin Hansen et Sverre Myrli.

Myrli n’a pas voulu commenter si nous prendrions le relais après Hansen.

« Je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus », a écrit Myrli dans un SMS à NTB.

Un facteur de complication est que Myrli est un homme. Mais selon Aukrust, il n’est pas acquis que le prochain président doive aussi être une femme.

« Ce n’est pas une exigence absolue. Mais le Parti travailliste a deux membres à la présidence, et nous devons avoir un homme et une femme. Il n’y a aucun doute à ce propos. »

A la recherche d’un président qui inspire confiance

Aukrust ajoute que le comité de nomination recherche une personne qui inspire confiance à la fois dans la population et entre les partis du Storting.

De plus, il doit être un homme politique expérimenté.

« Et puis ce doit être une personne qui peut faire le gros travail de ‘nettoyage’ qui doit évidemment être fait (ndlr : en rapport avec le scandale des logements pendulaires). Les politiciens ont maintenant un travail à faire, et nous avons besoin d’un président qualifié qui peut nettoyer (cela) », a déclaré Aukrust.

« Tous les politiciens ont une responsabilité à cet égard, mais le président a une responsabilité particulière au nom de l’ensemble du Storting et de l’establishment politique. »

Travail de fin de semaine

Le comité de nomination va maintenant profiter du week-end pour commencer le travail.

« Le plus important est que nous trouvions la bonne personne », a ajouté Aukrust.

Hansen a démissionné de son poste de président du Storting jeudi soir, après avoir appris que la police ouvrait une enquête sur les affaires de navetteurs dans le Storting.

Hansen fait partie de ceux qui ont pu utiliser des logements de banlieue gratuits en violation des règles.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no