FHI: 73% des invités au dîner de Noël à Aker Brygge sont infectés par le corona - 3

Quatre-vingts invités au dîner de Noël à Aker Brygge sont infectés par le coronavirus et 17 ont été testés positifs pour l’omicron. Au total, 73% des invités ont été infectés par le corona. De plus, 60 autres convives du restaurant ont été infectés.

Au total, 140 personnes ont ainsi été infectées par le corona après le dîner de Noël au restaurant Louise Restaurant & Bar le vendredi 26 novembre, selon l’Institut national de la santé publique (FHI) et la municipalité d’Oslo.

L’analyse de certains des échantillons qui détermineront le nombre de personnes infectées par la variante omicron est toujours en cours.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le FHI suppose que la plupart des gens ont été infectés par la variante. Les 17 cas d’infection à omicron ont été confirmés le 8 décembre.

Découvrez les Aurores Boréales

A fait un test 1 à 3 jours avant le dîner de Noël

Tous les participants au dîner de Noël ont été invités à passer un test rapide avant la fête. Tout le monde a déclaré avoir eu un résultat négatif (PCR ou test rapide) un à trois jours avant l’événement.

La plupart des participants étaient âgés de 30 à 50 ans et ont déclaré avoir reçu une deuxième dose de vaccin entre mai et novembre 2021.

Huit personnes avaient voyagé hors de Norvège – dans différents pays d’Afrique et d’Europe – au cours des deux dernières semaines avant le dîner de Noël.

Aucune hospitalisation n’a été signalée.

Grande propagation de l’infection

Le FHI souligne que la propagation de l’infection a été importante, même si la grande majorité des invités ont été vaccinés avec deux doses du vaccin corona.

« On sait que les situations où de nombreuses personnes sont proches à l’intérieur présentent un grand risque de propagation de l’infection », a souligné le FHI.

Jusqu’à présent, la plupart des personnes infectées ne sont pas tombées gravement malades. Presque tout le monde a présenté des symptômes et des sentiments de maladie relativement peu de temps après le dîner de Noël.

« Il s’agissait d’un groupe relativement jeune, entièrement vacciné, auquel on ne s’attendrait normalement pas à de nombreux malades gravement. Par conséquent, il est difficile de dire quoi que ce soit sur la gravité de la maladie avec cette variante sur la base de ces résultats préliminaires », a noté le FHI.

Les chiffres sont basés, entre autres, sur des enquêtes téléphoniques auprès des participants. 95% ont répondu au sondage.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no